Mon nom est Paul Hellyer et je suis un ancien ministre de la Défense Nationale du Canada
ce message inquiétant est destiné aux millions d’Américains et autres
qui ont eu la gentillesse d’écouter la présentation de 22 minutes
sur les audiences de la divulgation citoyenne, ici à Washington au mois de mai 2013
ainsi que toute autre personne qui se soucie profondément de l’avenir de leur pays
et de la planète Terre.
Les Etats-Unis courent un grave danger.
Etrangement le danger ne vient pas de l’extérieur mais des ennemis de l’intérieur
c’est pourquoi je vous prie d’écouter un résumé des principaux problèmes
suivi de quelques suggestions
quant à la façon dont les Etats-Unis pourraient être récupéré par des fidèles Américains,
pour le plus grand soulagement des amis qui regardent, impuissants, depuis les coulisses.
Les enjeux ne peuvent être plus élevés.
J’ai passé les 15 mois suivant l’audience de Washington à fébrilement écrire un nouveau libre
incorporant d’après moi ce que chaque américain a le droit de savoir
et doit savoir pour mettre fin à l’incroyable naïveté observée aux “audiences citoyennes”.
Le nom de l’ouvrage est “The Money Mafia”.
“un monde en crise”.
La plupart de mes amis, américains et canadiens,
ont tendance à reconnaitre que le monde est dans un état de crise
mais très peu sont conscients que les problèmes ne sont pas des phénomènes naturels.
Ils ont été conçus par un très petit groupe d’élite de personnes riches
impitoyablement avides de pouvoir
qui ont délibérément maintenu la majorité des contribuables honnêtes et travailleurs
dans l’ignorance la plus totale.
Cet opaque voile secret approche la fin de sa septième décennie.
Lorsque la Seconde Guerre Mondiale s’est terminée, peu d’attention a été accordée à l’opération Paperclip
en vertu de laquelle des centaines de scientifiques nazis ont été rapatriés aux Etats-Unis
et ont reçu de nouvelles identités avant d’être nommés à d’importantes fonctions dans l’armée et ailleurs.
Certains d’entre eux auraient été au courant des OVNIs et de la présence Extraterrestre.
de par leur expérience et leur contact dans les années trente.
Le système militaire américain a pris le sujet avec plus de sérieux après avoir récupéré des véhicules de l’accident près de Roswell
au Nouveau-Mexique le 4 juillet 1947
et a appliqué la rétro-ingénierie sur cette technologie
qui était à des années-lumière d’avancement de tout ce que nous connaissions.
Le mardi 9 juillet 1947 à 11h, heure des Rocheuses,
le colonel William Blanchard, officier commandant l’aérodrome de Roswell,
a annoncé dans un communiqué de presse la récupération d’un disque volant.
C’était la vérité.
Plus tard le même jour, à environ 16h30,
le brigadier général Roger Remy,
commandant de la 8ème Air Force et officier supérieur de Blanchard
a présenté à la presse une histoire de substitution.
Il a affirmé que l’armée avait récupéré un système de cible
accroché à un ballon en néoprène.
C’était un mensonge.
En fait, cela a été la pierre angulaire d’un message qui allait devenir le culte
de mensonge et de désinformation
qui est aujourd’hui encore la politique ses Etats-Unis, 68 ans plus tard.
Lors de ma brève allocution pendant l’audition sur la divulgation citoyenne,
j’ai déclaré que les Etats-Unis et la plus grande partie de l’occident,
sont contrôlés par une cabale injustifiable qui n’a pas été élue.
Son sommet est le cartel bancaire et financier
suivi par le cartel du pétrole
les PDG des plus grandes sociétés internationales
les principales agences de renseignements, incluant la CIA,
le FBI et le NSA,
et une majeur partie de l’armée américaine.
Leur puissance et influence collective est incalculable.
Et c’est leur plan pour les USA et le reste d’entre nous
qui est très préoccupant.
Leur plan est un empire plus grand et plus puissant qu’aucun autre avant lui.
Ils appellent cela le nouvel ordre mondial, ce qui ironiquement,
porte le même nom que l’empire, plus petite, qu’Hitler avait imaginé.
Une chose est certaine,
le nouvel ordre mondial mettra fin aux simulacres des gouvernements
conçus de, par et pour le peuple.
Il sera en fait une dictature de, par et favorable à une petite minorité
de l’élite richissime et privilégiée.
La plus grande partie de son pouvoir réside dans le système bancaire privé.
Savoir pourquoi les monarques et les politiciens ont autorisé le cartel privé
à devenir le fournisseur exclusif de l’argent neuf
restera une question sans réponse.
Mais ce pouvoir est presque absolu
et peut déterminer le sort de nations et de peuples entiers.
Le système, où pour ainsi dire tout l’argent est crée comme dette,
dette qui doit être remboursée avec des intérêts
dans lequel personne ne peut créer de richesse pour payer les intérêts
est une impasse qui laisse les débiteurs sans autre solution que d’emprunter pour payer les intérêts
et s’enfoncer encore plus profondément dans les dettes.
C’est tellement absurde qu’un élève de primaire n’aurait besoin que de quelques minutes pour reconnaitre
un système géant en chaine de Ponzi.
Les banques peuvent investir 5 millions de dollars
et utiliser des leviers pour les transformer en 100 millions de dollars de prêts
qui devront être remboursés avec des intérêts.
Dans les faits, ils prélèvent 95% au dessus de chaque prêt.
C’est la raison pour laquelle je les appelles la Mafia monétaire.
La réforme monétaire est la plus urgente de toutes les réformes
et mon livre contient une recette spéciale
que les courageux manifestants occupant Wall Street
auraient pu utiliser à leur avantage quand il leur avait été demandé “mais que proposez-vous ?”
Ce qu’ils leur avait manqué était la réponse à cette question.
Si environ 99% de la population ne comprend pas la supercherie
qui a été responsable de la grande dépression des années 30,
les terribles récession de 1981, 1982 et 1991,
et la grande récession du 21e siècle,
il n’est alors pas difficile à comprendre comment il peut y avoir autant de septiques au sujet des OVNIs et leurs passagers
alors même que plusieurs espèces ont visité la terre pendant des millénaires.
Le crash de Roswell au nouveau-Mexique auquel j’ai fait référence tout à l’heure
a été, en fait, un événement charnière.
Au Canada, Wilbert Smith, officier supérieur du ministère fédéral des transports
qui est devenu ministre plus tard,
a écrit un mémorandum top secret à son supérieur
basé sur les informations qu’il avait reçu pendant une visite à l’ambassade américaine de Washington.
Le mémo daté du 21 novembre 1950
lisait en partie ce qui suit:
A - l’affaire en question tient du sujet de plus haute classification aux Etats-Unis
évalué plus haut encore que la bombe H.
B - les soucoupes volantes existent.
leur mode de fonctionnement est inconnu
mais des efforts concentrés sont mis en oeuvre par un petit groupe dirigé par Docteur Vannevar Bush.
D - l’affaire en question est considérée par les autorités américaines
d’une immense importance.
Un groupe de contrôle composé de 12 scientifiques civils et officiers militaires
a été crée par le Président Truman.
Ils sont connus sous le nom de Majestic 12, ou MG12,
et ont émis un mémo sur comment réagir aux observations d’OVNIs
en déclarant qu’il s’agissait en fait un phénomène naturel comme le plasma ou les feux follets,
ou savoir si l’observateur se serait imbibé d’un peu trop de burbon Jack Daniels.
Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité.
Sous l’administration Eisenhower,
une bonne partie de l’ingénierie physique a été transférée dans des installations souterraines au Nevada et en Arizona
Pendant ce temps, une bonne partie de la vérification a été transférée à des agences civiles
afin de créer un déni plausible quant à son existence.
Quand le Président Eisenhower a voulu jeter un oeil aux zones d’accès restreint,
l’accès lui a été refusé.
Ce n’est qu’après avoir menacé d’envoyer la 1er armée
qu’il lui a été autorisé d’envoyer trois personnes de confiance pour jeter un oeil aux zones secrète 51 et S4.
Ils ont rapporté que le vaisseau de Roswell était bien étudié par les forces armées américaines.
Le Président Eisenhower était tellement bouleversé par cette situation
qu’il a ajouté dans son discours d’adieu à la nation
que ses compatriotes américains devraient se méfier de leur complexe militaro-industriel
qui, selon un témoin, était sa façon de dire que les dossiers E.T. étaient tombés entre de mauvaises mains.
C’était le cas, en effet.
Ils étaient tombé sous le contrôle du complexe militaro-industriel
autrement connu comme l’aile financière, militaire et de renseignement de la très influente cabale
qui a pris le contrôle des Etats-Unis
et qui pèse sur l’équilibre mondial.
Commençant avec Eisenhower,
aucun président américain n’a été honnêtement renseigné par ses conseillers civils, militaires et du renseignement
ni pleinement mis au courant de la présence E.T. ou leurs technologies.
Le complexe militaro-industriel a adopté une stratégie de guerre perpétuelle
pour renforcer ses propres intérêts et son propre pouvoir.
il est inconcevable que ce plan puisse avoir été discuté et approuvé à l’avance par un président américain,
Wernher Braun
le scientifique aéronautique allemand qui est venu aux Etats-Unis à la fin de la deuxième guerre mondiale
a dit à mon ami Docteur Carol Roslyn
qui a travaillé avec lui
qu’ils (le complexe militaro-industriel)
afin de maintenir la guerre perpétuelle
devait avoir un ennemi.
En premier, ce seront les communistes, a-t-il dit.
Ensuite ce seront les terroristes.
Et, enfin, ce seront les E.T.
Jusqu’ici, le plan s’est déroulé exactement comme prévu.
La cabale, parfois appelée le gouvernement de l’ombre,
a été aux commandes.
Sarah McClendon, journaliste chevronnée de la Maison Blanche,
a demandé au président Bill Clinton pourquoi il n’avait rien fait pour la divulgation des OVNIs.
Clinton a répondu, et je cite:
Sarah, il y a un gouvernement au sein du gouvernement et je ne le contrôle pas.
Fin de citation.
Imaginez le président des Etats-Unis
commandant en chef des forces armées,
n’est pas autorisé à savoir ce que ses troupes sont en train de faire.
Avec la fin de la guerre froide
le pentagone a écrit un nouveau plan de défense
plus connu sous le nom de projet pour le nouveau siècle américain.
C’était un projet de grande portée.
et impliquait la conquête d’une grande partie de la planète
par des moyens financiers ou militaires, le plus facile des deux.
Ce document dont très peu de gens étaient au courant
admettait qu’il était si considérable qu’il pourrait être trop gros pour à avaler pour les américains
en l’absence d’un événement catastrophique et déclencheur
comme un nouveau Pearl Harbor.
Eh bien, madame Chance semblait être de leur côté
sous la forme du 11 Septembre 2001.
Des pilotes étrangers amateurs formés aux Etats-Unis
auraient détourné des avions pour les faire s’écraser dans les tours 1 et 2 du World Trade Center.
Puis dans le pentagone.
Plus tard ce même jour les tours se sont effondrées.
Président Bush a déclaré la guerre aux terroristes
et a invoqué les dispositions du traité de l’Atlantique Nord
en vertu duquel une attaque contre un pays
est considérée comme attaque contre tous.
La réaction a été sans précédent depuis le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale
et l’attaque suivant sur Pearl Harbor.
Le monde anglophone, en particulier, était furieux.
Alors qu’un pourcentage élevé d’Américains étaient prêts à atomiser les auteurs des attaques,
le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld a rapidement annoncé que :
“cela signifie la guerre contre l’Irak”
bien qu’il n’y avait absolument aucune preuve de la complicité irakienne.
Aucune que ce soit.
Bien que la plupart des musulmans a compati avec les Etats-Unis,
à la suite du 11 septembre,
dès que les bombes ont commencé à tomber sur Bagdad
les musulmans modérés, par milliers, ont été tellement indignés et submergés par la haine
qu’ils ont opté pour une réponse terroriste.
Dès ce jour, il est devenu difficile de trouver un terroriste qui ne porte pas
“made in the USA” accroché à son âme.
Maintenant,
plus d’une décennie plus tard,
la situation devient encore plus sombre
alors que la vérité sur le 11 septembre
commence à émerger du cimetière de la presse sous contrôle.
Nous apprenons que des hauts fonctionnaires de l’administration de George W Bush
étaient au curant de l’attaque plusieurs semaines à l’avance
et n’ont fait aucun effort pour l’empêcher.
Bien au contraire.
Les éléments de preuve pointent vers la complicité
et nous constatons que non pas seulement deux
ni trois bâtiments se sont effondrés.
Ni quatre, ni cinq ou six, mais sept.
Certains, sinon tous, ont été préparés en vue d’une démolition contrôlée.
Mais ce n’est pas tout.
Une nouvelle arme de destruction massive
a été utilisée pour réduire le béton et l’acier en poussière
avant d’atteindre le sol.
Si vous avez des soutes à ce sujet,
procurez vous une copie du livre du docteur Judy Wood intitulé
“Where dit the towers go ?”
500 pages de preuves méticuleuses.
L’histoire qui se déroule révèle la plus grande tromperie de masse dans l’histoire de l’humanité
avec les conséquences les plus universellement négatives
bien plus importantes que les longues files d’attente aux contrôles de sécurité dans les aéroports.
Nous avons été dépouillés de nos droits civiques, les uns après les autres,
y compris, je regrette d’avoir à le dire, l’habeas corpus
inversant 800 ans de progrès.
Les nations ont été poussées à s’opposer,
religions contre religions,
des mots comme paix et accord négocié
qui étaient possibles avant le 11 septembre
ont été perdus sous une montagne de mensonges.
La Cabale, connue comme le complexe militaro-industriel,
n’était pas intéressée par un règlement juste.
Elle voulait la guerre perpétuelle
et dès qu’elle a vu sa tromperie réussir,
elle a dépouillé aux grands Etats-Unis d’Amérique d’autrefois
de son dernier vestige de leadership moral.
Pire,
en faisant appel à l’OTAN,
elle a transformé une alliance de défense en une force opérationnelle dirigée par les Etats-Unis.
En recrutant d’anciens pays de l’Union Soviétique,
une provocation évidente envers la Russie,
elle a réussi à créer les grondements d’une nouvelle guerre froide.
Le danger se trouve dans le fait que le Nouvel Ordre Mondial ne se limite pas à de vieilles frontières
et à des concepts d’empire.
Nous semblons vouloir à tout prix nous diriger vers un troisième guerre mondiale.
C’est atroce au delà de toute imagination humaine.
On ne peut pas les laisser faire.
Presque tous les présidents depuis Eisenhower
ont été sous le contrôle de la cabale
et le président Obama, malheureusement, ne fait pas exception.
Avant qu’il n’ait prêté serment en tant que nouveau président,
j’ai vu une photo de ses conseillers économiques
et je me suis dit “oh oh”
c’est la bonne vieille équipe qui a permis la récession sous Bush.
Rien ne changera.
Puis quand le président a persuadé des alliés innocents de se joindre à la seconde guerre ingagnable en Irak
et qu’un haut commandant militaire américain a confirmé qu’elle prendrait plusieurs années à gagner,
il est devenu évident que le président Obama jouait le jeu de l’Alliance militaro-industrielle
et que cette Alliance serait la seule gagnante.
L’islamisme extrémiste est une idéologie et il ne peut pas être tué par les bombes intelligentes.
La plupart des recrues de ISIS commencent comme des jeunes idéalistes
qui ont été repoussés par la façon dont le monde est dirigé
et qui sont à la recherche d’une meilleure voie.
La stratégie la plus efficace doit être de gagner leurs coeurs et les esprits,
et pas seulement de tenter de les tuer
pour en faire les martyrs d’une cause.
La première étape est de convaincre le président Obama
que la politique de ses prédécesseurs ne profite à personne
sinon aux fabricants d’armes.
Ainsi tous les membres non-musulmans de la coalition doivent se retirer de la guerre contre l’Etat Islamique
et commencer à inverser tous les torts commis par l’Occident au cours des dernières années.
Que vous le détestiez ou que vous l’aimiez,
le Président Obama est la seule personne au monde
ayant le pouvoir de mener des Etats-Unis pénitents et ses alliés trompés
vers la révolution morale et spirituelle nécessaire pour un monde de paix et de justice
où l’espèce humaine a une chance de survivre.
La transformation doit être irréversible avant la prochaine élection présidentielle américaine,
qui pourrait être le point de non retour.
Finalement, les musulmans doivent être autorisés à régler leurs propres problèmes.
Avant le 11 septembre, l’Irak était une dictature sunnite
qui traitait mal ses frères et soeurs chiites.
Les USA se sont débarrassés de Saddam Hussein et ont établi un nouvelle majorité chiite
qui a traité la minorité sunnite de manière injuste.
Les graines d’un futur conflit étaient plantées.
Les musulmans doivent résoudre leurs différends séculaires
comme les chrétiens de différentes confessions ont récemment été en mesure de le faire.
Peut-être les Nations Unies pourraient être invitées par les musulmans
pour fixer une réunion des leaders temporaires et religieux
à la recherche d’une meilleure façon de régler les griefs et les différents.
En attendant, il est temps pour tous les dépendants des religions Abrahamiques
Christianisme, Judaïsme et l’Islam s’embrassent et se réconcilient.
J’étais dans ma quatre-vingtaine avant de découvrir que Allah est mon Dieu.
Mon hypothèse est que la majorité des chrétiens sont tout aussi mal informés.
Je pense qu’Israël devrait commencer à traiter les Palestiniens comme les frères de sang qu’ils sont vraiment
au lieu de les voir comme des êtres inférieurs.
Il est sage de se rappeler que l’alliance originelle avec le créateur
s’adresse à tous les enfants Abrahamistes
et pas seulement aux quelques privilégiés.
Au final, l’utilisation de drones, d’attentats suicides et d’une écrasante supériorité militaire
de la part des chrétiens, musulmans et juifs
sont tous interdits par leurs livres saints.
La prochaine étape
est de persuader toutes les grandes religions de pratiquer le seul principe qu’ils ont en commun
qui est de traiter les autres comme ils voudraient être traités si les rôles étaient inversés.
La pratique universelle de la règle d’or transformerait le monde.
Je reçois des centaines de courriels d’honnêtes Américains et d’individus semblables dans une douzaine de pays
qui ne veulent rien de plus que la fin du militarisme et un changement significatif dans les propriétés
pour aller vers la paix et la justice universelles.
Un bon nombre sont impliqués dans de petits projets qui font une différence significative,
au niveau microscopique,
mais la plupart d’entre eux sont réalistes
et admettent que la Cabale ne veut ni la paix ni la justice.
Elle veut le pouvoir, la richesse et un empire.
Que peut faire un individu face à une puissance et une richesse sans précédent ?
La Cabale, dirigée par le cartel bancaire, a une puissance financière presque illimitée.
Mais nous, le peuple, avons l’avantage du nombre
et devons combiner notre pouvoir limité pour former une masse critique
qui peut déplacer des montagnes.
Il n’y a aucune formule garantie,
mais une supposition serait que si cinq millions d’Américains honnêtes et déterminés
se procuraient une copie de “The Money Mafia: a world crysis”
le lisait attentivement
et par la suite soutenaient activement le plan d’action global décrit dedans,
un miracle pourrait se produire.
Chacun des cinq millions aurait à écrire une lettre personnelle au président
leur sénateur et leur membre du Congrès
pour exiger des mesures immédiates dans chaque domaine critique
dans le même esprit de bipartisme qui serait attendu lors d’une guerre pour sauver le monde
ce qui est exactement l’enjeu ici.
Je ne vais pas répéter la liste des réformes essentielles ici
sauf pour quelques éléments clés.
Les Etats-Unis devraient jouer un rôle de leadership
dans la fin du monopole des banques privées à imprimer de l’argent.
En réalité, ce n’est pas vraiment de l’argent, c’est tout simplement du crédit créé à partir de rien.
Une donnée informatique.
Et restaurer le pouvoir au peuple qui leur revient de droit.
Le président Obama pourrait engager deux billions de dollars en pièces de platine
pour lancer le mouvement
pendant que la législation s’apprête à prendre le relais de la Fed
par l’établissement d’une banque centrale nationalisée à 100%.
Une banque centrale des Etats-Unis.
Il ne peut et il n’y aura pas de paix et de justice sur terre
tant que la Fed continue d’exister.
En parlant de justice,
si le président Obama veut vraiment une place dans l’histoire
comme un ami des 99% plutôt que des 1%
il peut accélérer la démise du Partenariat Trans-Pacifique (TPP).
Même le nom est un mensonge. Ce n’est en aucun cas un partenariat.
Il devrait être appelé la prise de pouvoir trans-pacifique
par un petit groupe d’élite qui veut faire avancer ses propre intérêts
au détriment des droits des autres à gérer leurs propres affaires pour leur propre bénéfice.
Donc le choix est le vôtre monsieur le président
de décider si ce sera le peuple ou la cabale.
Il doit y avoir une divulgation complète
sur ce que la cabale et le gouvernement de l’ombre ont fait depuis la deuxième guerre mondiale.
Dans qu’elle mesure la technologie extra-terrestres et leurs armes ont été analysées ?
Et est-ce vrai, comme feu Ben Rich, ancien PDG de Lockheed Skunk Works (Martin), l’a déclaré :
“nous, les USA, avons maintenant la technologie pour ramener E.T. à la maison”.
Quelle est l’étendue de la collaboration entre la Cabale et les E.T. ?
Quelles espèces ?
Quels mobiles ?
Y-a-t-il eu des accords signés ?
Et si oui, les termes du ou des traités sont-ils respectés ?
Entendre la vérité émerger après tant d’années de mensonges continus et de zone d’ombres
nécessitera soit que la loi sur la sécurité nationale de 1947 soit annulée ou suspendue
ou une amnistie générale afin que les honnêtes américains puissent dire la vérité
sans crainte de rétribution de quelque sorte.
Une sorte de processus de vérité et de réconciliation sera nécessaire.
Puis il y a les retombées positives qui doivent être poursuivies.
Le président doit rendre une ordonnance qui permettrait de libérer les brevets secrets sur l’énergie exotique
et les rendre disponibles au monde entier.
Une technologie secrète, en combinaison avec un système financier souple, rendra possible la conversion
d’une économie pétrolière vers une économie propre
en sept ans.
Elle fournira des milliards de nouveaux emplois à travers le monde
et aidera à combler l’écart grandissant entre les riches et les démunis.
Simultanément,
un projet devra être lancé pour réparer nos océans
avant que la chaine alimentaire n’ait été définitivement rompue.
De plus, des programmes internationaux pour la préservation des forets et la reforestation
devrait aider à fournir les puits de carbone essentiels pour une plus grande stabilité
dans les conditions météorologiques.
En parlant de conditions météorologiques instables,
la divulgation complète devrait nous donner une meilleure idée
sur comment et combien les conditions météorologiques ont été modifiés par les bricolages du gouvernement.
En raison de restrictions de temps, d’espace et d’expertise,
mon livre ne fait aucune mention des chemtrails ou le programme de recherche aurorale actif à haute fréquence connu sous le nom de HARRP.
Mais de ce que j’ai entendu et lu,
venant d’informateurs crédibles,
je dirais qu’ils sont les jumeaux illégitimes de Stan avec la mort et la destruction.
Si c’est le cas, il faudrait y mettre un terme immédiatement
et les reléguer dans l’autre monde duquel ils sont sortis
et ce avant que le peuple du monde n’en prenne conscience
et lance une plainte collective de 10 à 20 billions de dollar contre United States Air Force,
ses entrepreneurs, associés et fournisseurs.
La visite des champs de bataille des guerres mondiales 1 et 2 en Novembre de l’année dernière
m’a profondément touché.
Les slogans étaient partout: plus jamais.
Nous avons vu l’horreur de l’inhumanité de l’homme envers l’homme
qui a été classée de manière inconcevable.
Cependant, alors que je réfléchis sur le monde réel d’aujourd’hui,
je me dis que les millions qui ont donné leurs vies sont mortes en vain.
Avant même que la seconde guerre mondiale ne soit terminée,
un groupe d’hommes égocentriques et avides
complotaient sur la prochaine étape.
Et ils ont travaillé assidûment à leur projet.
Les mêmes symptômes de pauvreté, de chômage de masse et de recherche de suprématie militaire ont été reproduis,
mais la prochaine fois, nous commencerons avec des armes de destruction massive
jadis dans leurs balbutiements.
La prochaine fois, ce n’est pas seulement la suprématie qui est en jeu
même si certains le pensent
il s’agit de la survie de l’espèce humaine qui est en jeu.
Dieu ne se laissera pas tourner en ridicule.
Il nous a été donné le choix de rendre notre planète inhabitable,
comme il nous a été dit que d’autres espèces l’ont fait,
ou nous pouvons nous diriger dans la direction opposée vers la paix, l’amour, la justice et la coopération
pour l’amélioration de tous, riches et pauvres indifféremment.
Nous avons quelques mois, pas quelques années,
pour changer de cap avant qu’il ne soit trop tard.
Le choix est le nôtre.
Nous sommes ceux que le destin pousse à écrire notre propre histoire.

 


2012-2027 Copyright © AndyMacDoor™ All rights reserved