TUTO DJ - Qu'est ce qu'un bon Dj et quel est son métier ?

Publié le : 29/09/2016 19:18:20
Catégories : MIXAGE DEEJAY , MUSIQUE BUSINESS

Si vous pensez que Daft Punk, Avicii ou Martin Garrix sont des bons deejay et bien il y a de fortes chances que vous ne sachiez pas ce qu'est un bon deejay, car contrairement à ce que beaucoup pensent, ces célébrités de la musique électronique ne sont pas des deejays à proprement parler. Bon, peut-être que j'abuse un peu, mais laissez-moi vous expliquer le métier de deejay et vous jugerez par vous même si ces célébrités sont de bons deejay ou n'en sont tout simplement pas.

Cet article n'est absolument pas rédigé dans le but de "casser des oeufs" sur le dos des autres, mais plutôt dans l'objectif de mettre les points sur les "i" et d'enfin en finir avec ces illusions que le marketing de l'industrie de la musique et de son équipement déverse à vous en faire perdre la tête.

J'écris cet article dans le but premier de vous faire comprendre ce qu'est réellement le métier de dj et de bien le distinguer de celui du producteur auteur compositeur de musique. Je le fais pour que vous puissez identifier ce qui vous motive réellement et de pouvoir déssiner un profil qui vous convient.

Et je sais de quoi je parle, ayant commençé en premier par le deejaying amateur, je me suis de plus en plus interessé au mixage studio et à la Musique Assistée par Ordinateur. J'ai commençé mes premières productions et je me suis forcé à faire le deejay en soirée dans l'idée qu'ainsi je pourrai me faire connaitre et enfin révéler ma musique.

CE TYPE DE PARCOURS EST UN MYTHE QU'IL FAUT ABSOLUMENT ARRETER DE CROIRE SI A LA BASE ON N'AIME PAS LE DEEJAYING !!!

  • Si c'est la composition qui vous intéresse, faites de la compo et ne vous prenez pas la tête avec le deejaying !
  • Si c'est le deejaying qui vous intéresse, arrétez de croire que c'est la composition qui vous permettra de réussir, c'est complétement faux !
  • Si les deux vous intéressent et bien faites les deux, mais n'oubliez pas que Dj et compositeur sont 2 choses totalement différentes.

Voilà c'est dit, pour une foit je suis allé droit au but. Et maintenant, je vais vais détailler le pourquoi des afirmations ci-dessus en me basant sur une explication complète du métier de deejay.

DU DISC-JOCKEY AU DEEJAY

Que vous ne le vouliez ou non le rôle premier du disc-jockey (deejay, dj) est comme son nom l'indique, "D'ENCHAINER DES DISQUES". Ce qui veut dire que le rôle premier n'est pas de faire danser les gens comme on peut souvent l'entendre, mais bien d'enchainer des disques. Car un deejay peut très bien être payé pour enchainer des disques dans un défilé de mode ou lors de la présentation d'un nouveau modèle de voiture et par conséquent, n'est pas payé pour faire danser mais pour "PASSER DE LA MUSIQUE SANS INTERRUPTION" lors d'un événement. Effectivement, je vous l'accorde, on a plutôt l'habitude de voir des deejays dans une discothèque, cela dit, cela n'a pas toujours été le cas et il nous faut remonter dans le temps pour comprendre pourquoi les deejays ont trouvé en priorité leur place dans ce type d'endroit.

Au tout départ, les établissements dansants, les "Night Clubs" comme on dit, faisaient appel à de véritables groupes de musique pour ANIMER une soirée ou un événement. Au fil du temps, les technologies d'enregistrement et de restitution sonore ont, dans les années 50, donnés naissance au "Disque microsillon", que l'on appelle communément "disque vinyle". Celui-ci, en l'espace de 10 années est devenue de si bonne qualité qu'il n'était plus nécessaire de faire appel à un groupe de musiciens pour reproduire une musique. Et c'est ainsi que tout naturellement les premiers fanas de musique ont commençés à collectionner des dizaines et des centaines de vinyles pour les enchainer lors de soirées privées et devenir des "Disc Jockey" (chevaucheurs de disque).

En cette même période, les "Night club" ont compris qu'ils pouvaient eux ausi collectionner des centaines de musique et les diffuser sans devoir faire appel à des musiciens. Par conséquent, dans un soucis de rentabilité, les night clubs ont progressivement remplaçés les groupes de musique, les musiciens, par un seul employé qui avait pour fonction de faire le "Disc Jockey".

Vous l'aurez sans doute compris, les deejays, ont entre guillemets, "piqué" une part du travail des musiciens.

Mais les choses ne s'arrètent pas là. Bien que les Djs de l'époque pouvaient remplacer aisément un groupe de musique en ce qui concerne la diffusion musicale, les choses étaient tout à fait différentes lorsqu'il s'agissait de mettre de l'ambiance. Un groupe de musique, fait de la musique certes, mais se produit également sur scène. Un groupe de musique fait de la scène, un groupe de musique fait un show et c'est là que les deejays étaient et sont encore souvent à la ramasse. C'est pourquoi pour combler ce vide, les deejays sont devenus en second lieu des ANIMATEURS.

Ainsi, le rôle du Disc-Jockey s'est agrandi à celui d'ANIMATEUR.

Et c'est grace à ce point que le métier de deejay à pu trouver une réconnaissance auprès d'un public. Car le deejay n'avait plus pour simple rôle de passer des disques en fonction d'une programmation musicale définie par un directeur artistique et ou d'un programmateur musicale, mais devait pour le faire bien, écouter et s'adapter aux réactions du public.

Ainsi, le deejay, pour s'adapter au pubic, devait en plus d'avoir une bonne culture musicale, se tenir au courant des dernières nouveautés. C'est pourquoi celui-ci doit être attentif aux différentes mode et être à l'affût des nouveaux artistes émergents.

En peu de temps, le deejay à pris une place tellement importante dans les établissements dansants et les radios que celui-ci est devenu une référence en matière de dénicheur de talent.
C'est pourquoi les maisons de disque et les producteurs se sont naturellement rapprochés des dj pour leur proposer de passer leur titre moyennant des "arrangements" financiers ou "en nature"...

"Si tu te passes ce titre, je te donnerai ça... ou tu pourras rencontrer lui ou elle..."

Ces arrangements ont transformés peu à peu certains deejays populaires en deejay producteur d'artistes. Car ayant le pouvoir de diffuser des musiques inconnues à un public, celui-ci a le pouvoir de faire connaitre des artistes. Et par conséquant, le pouvoir de produire des artistes s'en prendre trop de risque, puisqu'il peut directement tester la "capacité d'appréciation" d'un titre envers un public.

Mais c'est une autre histoire qui dépasse le cadre du deejay conventionnel, et entamme celle de certains producteurs de musique actuelle. Histoire qui donnera naissance dans les années 2000 au phénomène des "DJ Star"

LE METIER DE DEEJAY CONSISTE DONC A :

1) Enchainer des musiques.
2) Animer un public.
3) Ecouter et s'adapter aux réactions, goûts et envies du public.
4) Etre à l'affût des nouvelles tendances et des artistes émergents.

Un bon Dj n'impose pas ses goûts musicaux.
Un bon Dj s'impose de suivre les goûts du public au détriment des siens.
Un bon Dj se distingue par sa faculté à comprendre et donner à un public, l'ambiance et la musique que ce public veut.

N'oubliez pas que dans une discothèque, c'est le public qui vient faire la fête et non le DJ, pas plus que toutes les personnes qui travaillent dans l'établissement. Le bon Dj en discothèque crée une ambiance festive parce que c'est le public qui lui demande ! Ce n'est pas le dj qui demande au public de danser. C'est le public qui demande au dj de mettre de la musique pour danser !

Ce qui veut dire aussi, qu'un public peut demander autre chose à un dj que de danser.
Un public dans un établissement "lounge" ne demande pas à un dj qu'il passe de la musique pour danser, mais de la musique pour se détendre.
C'est le Dj qui doit s'adapter, pas le public !

Cela dit, le public n'est pas le seul à décider de ce que doi faire un dj, car en réalité c'est le client.
Le Dj fournit un service à un client et ce client peut être autre chose qu'un public.
Dans une discothèque, le "client final" est le public, mais le client direct est la discothèque qui fait appel aux services du dj.
Ce qui veut dire qu'un client direct peut demander au dj de ne pas s'adapter au client final pour par exemple imposer une image de marque.
Cela peut être le cas pour un défilé de mode. Le créateur du défilé, demande les services d'un deejay est devient par conséquent son client (ou son employeur selon le type de contrat, mais c'est un détail qui ne change en rien la logique). Ce créateur demande au dj un certain habillage sonore, une certaine sélection de musique que le créateur juge être en adéquation avec son défilé. Dans ce cas, même si le public préfère de la musique Hip Hop, si le créateur a choisi de la musique Electro, le Dj suivra les indications du créateur qui le paye.

C'est pourquoi, un dj peut être amené à travailler dans pratiquement tous les endroits ou une animation est nécessaire.
Discothèque, Bar, Restaurant, Télévision, Radio, Défilé de mode, Spectacle, Salon, Salle de Fitness, Patinoire, Evénement sportif, Evénement pour lancement de produit, Evénement famillial type mariage etc..

Ce qui faut retenir, c'est que peu importe la situation, ce n'est jamais le dj qui impose ses goûts, mais soit le client, soit l'employeur.

Aussi comprenez que bien que la maitrise des techniques de mixage dj est importante, l'animation et la capacité d'adaptation au public le sont bien plus.

Un Dj qui écoute les désirs du public et de son client mais qui a une mauvaise technique de deejaying aura bien plus de chance de trouver du travail qu'un deejay qui a une technique impressionante mais qui ne se soucis guère des autres.

Partager cet article


Avec Andy Mac Door, bénéficiez d'une remise de 20% sur tous les services d'Imusician.com
Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Posez une question ou proposez un commentaire à propos de cet article

2012-2017 Copyright © AndyMacDoor™ All rights reserved