TUTO BIZ - Comment trouver son nom d'artiste, de label, d'entreprise ?

Publié le : 03/12/2015 02:20:10
Catégories : MUSIQUE BUSINESS


QU'EST CE QU'UN BON NOM ?

Avant même de juger un nom, il faut que celui ci soit exploitable, sinon, malheureusement il n'aura que peu d'intérêt même s'il est absolument génial pour votre projet, qu'il soit d'entreprise ou d'artiste, peut importe. Si vous n'avez pas recherché si une entreprise similaire à la votre ou un artiste l'exploite déjà et bien vous ne devrait pas être surpris si vous ne pouvez pas l'exploiter.

Dans le cas d'un artiste, il est évident que vous ne pourrez pas vendre votre musique en ligne si le nom que vous voulez utiliser existe déjà ou encore créer un site web ou tout simplement un compte sur un réseau social. Dans le cadre d'une entreprise comme un label ou un studio de son par exemple, le risque est encore plus grand, car vous pourrez aussi vous retrouver en justice à raison, par une autre entreprise qui elle l'exploitait avant vous, et il serait même injuste que vous puissiez le faire.

En résumé avant de commencer quoi que soit et de juger si un nom est bon ou pas pour votre projet, vous devez non pas chercher un simple nom, mais un nom de marque. Un bon nom est avant tout une marque que vous pouvez exploiter dans tous les sens du terme. Un bon nom de marque, est simple à comprendre, il est court et dynamique, il est résistant au temps, il est facilement mémorisable et surtout il est ce qui vous représente le mieux.

Que se soit pour un artiste, pour un label et pour n'importe qu'elle entreprise, la problématique est la même, choisir un nom n'est pas simple, car il demande de définir en un nom une multitude de caractéristiques propre a la personne ou la structure qui la portera.

Avant même de pouvoir prétendre avoir un bon "nom", vous êtes obligé pour commencer d'établir une liste de plusieurs possibilités, de plusieurs idées de nom, car même si vous pensez avoir trouvé celui qui vous convient le mieux, vous pourrez être très vite déçu si vous vous apercevez que celui-ci est déjà exploité par un autre, ou qu'en fin de compte celui-ci ne répond pas à des questions auxquelles vous vous ne seriez pas encore posées.

Evidemment, il est bien plus facile de dire ce qu'il doit être que de le trouver. Mais pas de panique avec un peu de méthode, de réflexion et de patience, il se trouve.

COMMENT TROUVER UN NOM DE MARQUE ?

Avant de choisir le nom de marque qui correspondra le mieux pour votre projet et qui plus est, disponible à votre exploitation, il vous faut établir une liste d'une dizaine d'idées de nom de marque. Après avoir fait cette liste, vous pourrez par une série de questions, vérifier les noms qui correspondent le mieux à votre projet et ensuite vérifier leur disponibilité sur votre secteur d'activité et votre ambition géographique. Pour trouver ces idées de nom de marque, je vous propose une méthode en plusieurs points qu'utilisent les professionnelles du marketing.

Que se soit pour un simple nom d'artiste, pour un label et par conséquent une entreprise, cette technique à fait ses preuves et mérite largement que l'on s'y fie.

DEFINISSEZ L'UNIVERS DE VOTRE PROJET

Pour commencer sa recherche de nom, il faut définir au préalable l'univers de votre marque est tout ce qui concerne le projet qu'elle devra porter. En marketing, on commence par faire un "Brainstorming" en français cela veut dire "remue-méninges", on réunit l'équipe si on en a une et on rassemble toutes les idées qui nous passent par la tête sur un sujet précis. Ici, on va commencer par définir l'univers de la marque et donc du projet, des produits, des services qu'elle devra définir.

Prenez une feuille et notez tout, en ne vous limitant à rien, si ce n'est que vos notes doivent avoir un rapport avec votre projet.

  • Le ou les types de produit, leurs caractéristiques, leurs styles, les services.
  • Les références générales et historiques du secteur de votre activité, les stéréotypes, les archétypes, les clichés.
  • Le ou les concepts de votre projet.
  • Les images, musiques, films qui se rapprochent ou représentent votre projet.
  • La ou les cultures associées à votre projet.
  • Le ou les messages que vous souhaitez faire passer.
  • Les expressions et jeux de mots attachés à votre projet.
  • La ou les personnalités qui se rapprochent ou représentent votre projet.
  • Vos objectifs pour votre projet.
  • Les valeurs qui définissent votre projet, les adjectifs.
  • Vos idées de slogans.
  • Le ou les marques que vous appréciez et qui sont similaire à votre projet.

La définition de votre univers ne doit pas être laborieuse, vous devez la faire facilement et de manière presque instinctive, si vous avez du mal à cette étape, il est fort probable que votre projet n'est pas encore assez mûr dans votre tête, et dans ce cas, c'est le bon moment pour se recentrer.

Pour vous aider sur la définition de votre univers, n'hésitez surtout pas à poser la question à vos proche : Voilà mon projet... à quoi cela te fait penser, quels images, quels mots, quels sons etc...

Pour étoffer votre recherche, utilisez les dictionnaires de synonyme de votre langue et aussi des racines de votre langue et pourquoi pas dans une autre langue si cela est en accord avec votre projet.

RECENTREZ VOUS AUTOUR DE VOTRE CIBLE ET DE VOTRE POSITIONNEMENT

Une fois que vous avez bien défini votre univers, vous devez le recentrer autour de deux critères : votre cible et votre positionnement.

Votre cible est le type de client, de personne que vous visez, par exemple:
Les jeunes, les adultes, les grands parents, les jeunes amateurs de rock, les français en général, tous les amateurs de rock du monde etc...

Votre positionnement est par quoi votre projet se distingue des autres projet similaire, par exemple:
Haut de gamme, bas de gamme, accessible à tous, réservé aux érudit.

Ce recentrage vous permet de définir le vocabulaire le plus adapté et dans quelle langue.
Aussi, une fois que vous avez défini votre cible et votre positionnement, vous pouvez sur la feuille que vous avez rédigé pour définir votre univers, surligné en rouge les idées qui ne correspondent pas avec votre cible et votre positionnement et en jaune ou vert, les idées qui au contraire correspondent parfaitement avec.

Ensuite, pour recentrer, d'avantage vous devez entourer les idées compatibles avec votre cible et votre positionnement qui vous différencie de la concurrence.
On appel ça l'avantage concurrentiel. Sur ce point précis, il est possible que vous n'en ayez qu'un seul, cela dit si vous n'en avez aucun, cela montre qu'il sera difficile de vous distinguer des autres, dans ce cas l'originalité sera très importante pour la suite.

PREPAREZ UN PITCH, UN SLOGAN

A ce stade, même si vous n'avez pas encore défini votre nom de marque, vous avez tous les éléments pour rédiger un pitch, un slogan pour votre projet.
Le pitch est une phrase courte ou longue, qui décrit clairement votre projet, ce qu'il fait et en quoi il est différent.
Exercez-vous à en rédiger un en utilisant votre avantage concurrentiel et le vocabulaire défini par votre positionnement et votre cible.
Pour qu'il soit le plus efficace possible pour votre projet, vous devez reprendre les idées que vous aurez surlignées en vert précédemment pour les hiérarchiser par ce que vous voulez que vos clients comprennent en priorité.

Exemple pour un label de musique:

1 – Label de musique lounge
2 – Spécialisé dans la deephouse.
3 – En qualité HD.
4 – Parfait pour créer une atmosphère branchée et posée.

Pour la rédaction du pitch, en générale, on utilise la structure de phrase suivante :
"A" est une "B" qui est à destination des "C", qui fait "D", mais qui en plus a l'avantage exclusif d'être "E".

Ce qui donnerait :

“Nom de la marque" est un label de musique lounge, créateur d'atmosphère branchée et posée, Spécialisé dans la deephouse de qualité HD !”

Aussi, la rédaction d'un pitch ou d'un slogan n'est pas indispensable, pour que vous puissiez trouver votre nom de marque, cela dit il aide beaucoup. Mise à part, la rédaction d'un slogan peut être différent de la rédaction d'un pitch, le pitch sert à décrire rapidement ce que l'on fait, alors qu'un slogan sert plus à mettre en avant des valeurs tel des armoiries.

LES TECHNIQUES DE CREATION DE NOM DE MARQUE

Maintenant, vous voila enfin prêt pour trouver des noms de marques, l'objectif et dans trouver une dizaine pour que par la suite, vous en ayez au moins un qui soit disponible à l'exploitation et qui plus est, correspondra parfaitement à votre projet.

Avant de vous exposer les différentes techniques pour trouver un nom de marque, vous devez savoir qu'il y a en gros deux types de noms de marque.

Il y a les noms qui évoquent directement vos produits.
Par exemple : "Locabus" pour une société de location de bus. Ou encore "Electro Event" pour une société d'organisation de soirées electro.
L'avantage est que le nom est plus facile à faire connaitre, et surtout plus facile à trouver dans les moteurs de recherche, dans les annuaires, mais le problème est qu'il a plus de mal à résister dans le temps, car il n'est pas vraiment mémorisable contrairement à ce que l'on pourrait croire, en étant trop générique, il n'a pas de capital sympathie, et par conséquent on ne si attache pas.

L'autre type de noms sont ceux qui sont complétement inventé et qui n'ont pas à première vu de rapport direct avec les produits.
Par exemple : Alice, Darty, Orange etc...
L'avantage est qu'il a beaucoup plus de capital sympathie et par conséquent on peut plus facilement si attacher. Le problème est qu'il est beaucoup plus difficile à faire connaitre et donc demande un gros effort de communication.

Il est temps désormais de créer votre dizaine de nom de marque en utilisant une ou plusieurs de ces techniques :

1) UTILISEZ LES MOTS QUI DEFINISSENT VOTRE PROJET

L'idée est d'aller droit au but, de faire simple et efficace pour que l'on comprenne directement ce que vous faite avec votre nom de marque.

UTILISER DIRECTEMENT LES MOTS CLES DE VOTRE CONCEPT

Exemple: "rentacar" (louer une voiture), "electroparty" (soirée electro), "djtools" (outils dj), "voyagelowcost" (voyage low cost), "bébéjouet" (jouet pour bébé).
Avantages: On vous trouve très facilement dans les annuaires comme Google.
Inconvénients: Quasiment impossible de déposer la marque (normalement interdit), difficile de se démarquer de la concurrence, votre image est basique et en visant tout le monde il y a beaucoup de chance que vous n'intéressiez personne.
Conseil: Cette façon de faire est intéressante si vous êtes ultra spécialisé dans un domaine avec peu de concurrence.

UTILISER UN MOT PEU UTILISE, OUBLIE, OU INVENTE EN RAPPORT AVEC VOTRE ACTIVITE

Exemple: "leMeublier" (pour un magasin de vente de mobilier), "Fleuraliste" (pour un fleuriste).
Avantage: Permet de se distinguer et d'avoir un positionnement atypique.
Inconvénient: Pas facile à protéger, car souvent déjà exploité.

CONSTRUIRE OU UTILISER UN JEU DE MOT AUTOUR DE VOTRE ACTIVITE

Exemple: "Nickel Home" (service de nettoyage à domicile), "Rock & Groll" (marque de chaussure de style rock), "La Maison en Thé" (Salon de thé). "Taladal" (T'as la dalle ? pour une sandwicherie)
Avantage: Facile à mémoriser.
Inconvénient: Il n'est pas certain que tout le monde comprenne l'idée et est souvent réservé à une langue précise.
Conseil: Attention à l'orthographe et au double sens par exemple : "Jean Fil" (pour un couturier) pour aussi être très bien pour autre chose...

UTILISER DES MOTS QUI REPRESENTENT VOTRE PHILOSOPHIE

Exemple: "Free" (fournisseur d'accès à internet et téléphonie), "Rage Against The Machine" (Pour un groupe de rock avec des textes anti-système).
Avantage: Facilité pour se distinguer de la concurrence.
Inconvénient: N'exprime pas ce que vous faites, mais pourquoi vous le faites, le lien n'est pas forcément évident dans la tête des gens

2) COMPOSEZ UN MOT A PARTIR DE PLUSIEURS MOTS-CLES

L'idée consiste à découper plusieurs mot-clés pour n'en faire qu'un. On peut le faire de manière structurel en découpant le début d'un mot pour l'associer à la fin d'un autre mot par exemple, ou en faisant jouer les sonorités en se basant sur la phonétique.

DECOUPER PLUSIEURS MOTS POUR N'EN FAIRE QU'UN

Exemple: Je+Optimiser+Optimisme=jobptimisme, Intuitif+Logiciel=Intuiciel, Deejay+Electro+House=Delectrouse

ECRIRE DES MOTS DE MANIERE PHONETIQUE

Exemple: Quel+Coût=kelkoo, Devis+Travaux=devitravo, Copie+Colle=KopiKol, Colis+Belissimo=Colissimo, Meet+Mythique=Meetic
Avantage: Originale, facile à protéger et à mémoriser
Inconvénient: Gros travail de communication sur l'orthographe nécessaire, possibilité de copier votre idée avec une façon d'écrire.

ASSOCIER DES MOTS SIMPLE POUR EN CREER UN UNIVERS DECALE

Exemple: Michel & Augustin (pour des gateaux), Grande classe (pour des vétements grande taille)

CREER UN NOM COMPLETEMENT NOUVEAU ET SANS AUCUN LIEN APPARENT

Exemple: Google, Kijiji, Banga...
Avantage: Unique, Originale, Très facile à protéger, Tendance.
Inconvénient: Gros travail de communication nécessaire.

3) CREEZ UN ACRONYME, UN SIGLE

L'idée est de rassembler en au acronyme toutes les idées essentiels de son projet, cela dit ce concept à tellement été utilisée à tout va, qu'il est passé de mode, d'autant plus que quasiment tous les acronymes ont été déposés en marque soit par des sociétés les utilisant, soit par des société les ayants achetées dans le but de les revendre à de grosse entreprises qui ne pourraient s'en passer.
Exemple: SPA (Société Protectrice des Animaux), RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens), SNCF (Société Nationale des Chemins de Fer)...
Avantage: Peu exprimer beaucoup de chose en peu de lettre.
Inconvénient: Image de corporatiste, de league, plus à la mode, et très difficile à protéger tant les acronymes ont été utilisé.

4) UTILISEZ DES NOMS HISTORIQUES

UTILISER DES NOMS LEGENDAIRES, MYTHIQUES

Exemple: Dyonysos, Zeus, Nike, Seth, Bacchus, Ephaistos, Thor...
Avantages: En utilisant ce genre de noms, vous vous accaparez son histoire, son mythe, sa légende, ses caractéristiques en un seul mot.
Inconvénients: Tout le monde ne connait pas l'histoire du personnage que vous choisissez. Vous devez parfaitement connaitre l'histoire du personnage. Il est très difficile de déposer un nom légendaire seul, pour que se soit possible, il faut l'associer à d'autre mot.
Conseil: Utilisez le nom légendaire pour ses caractéristiques et associez le à d'autres mots qui décrive vos produits. exemple: "Taverne de Dyonysos" pour un bar à vin.

UTILISER LE NOM D'UNE PERSONNALITE

Exemple: "Picasso", "Mozart", "Cesar"...
Avantage: En utilisant ce genre de noms, vous vous accaparez son histoire, ses caractéristiques en un seul mot.
Inconvénient: Tout le monde ne connait pas l'histoire du personnage que vous choisissez. Vous devez parfaitement connaitre l'histoire du personnage. Il est très difficile de déposer un nom d'une personnalité, et cela implique très souvent l'obligation de payer des royalties pour son utilisation, exemple "Picasso" et la voiture "Renault Picasso"

UTILISER UN NOM PATRONYMIQUE

Exemple: "Ford", "Afflelou", "Leclerc"
Avantages: En utilisant le nom du fondateur, il est très facile de le décliner sur une multitude de produits différents, ce concept permet de personnifier un produit et de jouer avec l'imaginaire des clients.
Inconvénients: Lorsque la réputation d'un produit est mis en cause, tous les autres sont touchés également, de même si une personne externe à l'entreprise porte le même nom et que celle-ci devient connue pour de mauvaises raisons, vous hériterez indirectement de cette mauvaise image.
Conseil: Rien ne vous empêche d'inventer un Nom ou un Prénom ce qui peut vous protéger d'une mauvaise image du à une personnalité externe à votre entreprise mais au même non ou prénom.

UTILISER LE NOM D'UN LIEU CONNU DANS LE MONDE ENTIER

Exemple: Paris, New York, Tokyo, Champs Elysées...
Avantages: Vous vous accaparez l'histoire du lieu et de ses caractéristiques connues du grand publique.
Inconvénients: Les grands lieus sont souvent des marques déposées et contrôlées. Un contrat d'exploitation et quasiment obligatoire pour quasiment tous les lieus connus dans le monde entier. De plus vous devrez faire attention lors d'une utilisation internationale, car la traduction peut être aléatoire, de plus vous êtes exposé aux dérivent de l'histoire, conflit, guerre, boycott.

UTILISER LE NOM D'UN LIEU LOCAL

Exemple: Saint-Michel, Vosges...
Avantages: Vous donnez une dimension humaine, pittoresque, terroir.
Inconvénients: Les grands lieus sont souvent des marques déposées et contrôlées. Un contrat d'exploitation et quasiment obligatoire pour quasiment tous les lieus connus dans le monde entier. De plus vous devrez faire attention lors d'une utilisation internationale, car la traduction peut être aléatoire, de plus vous êtes exposé aux dérivent de l'histoire, conflit, guerre, boycott.

UTILISER UN NOM GENERIQUE OU UN PSEUDO

Exemple: M.Marie, Alice, M.Propre, Mère Denis, Mère Poulard...
Avantages: Vous humanisez la marque, vous l'incarné dans un personnage ce qui la rend plus proche des gens.
Inconvénients: Très difficile à protéger, car il s'agit de pseudonyme, les pseudonymes, ne sont pas des noms de marque en leur origine, aussi vous ne pourrez interdire à M.Denis de s'appeler M.Denis. L'autre problème est que vous êtes dépendant de ce personnage, s'il est imaginaire et représenté sous forme d'un dessin, d'un costume, alors il est immortel, mais s'il est incarné par un acteur, il est très difficile de pouvoir, remplacer un acteur, ou une personne décédé.

UTILISER DES CHIFFRES OU DES CARACTERES SPECIAUX

Exemple: K-2000, Peugeot 106, 206, €uro Plus...
Avantage: Les chiffres sont beaucoup plus universelle que les mots, tout comme les symboles.
Inconvénients: Pour les caractères spéciaux cela peut être très compliqué pour une utilisation web ou en informatique en générale, les caractères spéciaux sont généralement impossible à saisir, pour un nom de domaine ou un formulaire web. En ce qui concerne les chiffres, ils évoquent peut de chose excepté pour les produits très techniques et scientifiques.

5) UTILISEZ DES MOTS ETRANGERS

L'utilisation de mots étranger permet soit :
De rendre une chose plus authentique si elle conserve la langue d'origine du produit, par exemple: "Pub" pour un bar à l'anglo-saxonne, "Restorante" pour un restaurant italien.
De rendre une chose plus jeune, plus tendance si la cible concernée utilise un genre de vocabulaire précis et étranger, par exemple: "Kawaï" pour la mode venant du Japon, ou encore "Hard" pour des styles de musiques dur en électronique et en rock.
De rendre plus exotique si le besoin de dépaysement est recherché, par exemple "Mountain" pour montagne, "Beach" pour plage, "Oz" pour Australie, "Sky" pour ciel, "Star" pour étoile, "Galaxy" pour galaxie...

6) UTILISEZ DES ADJECTIFS SCIENTIFIQUES

L'idée est d'ajouter un adjectif scientifique à un mot clé de son entreprise ou son produit. L'ajout d'une valeur scientifique met en valeur la technicité, la grandeur, l'échelle d'un produit, d'un service.

UTILISER DES MOTS SCIENTIFIQUES POUR CLASSIFIER OU QUALIFIER

Exemple: Pour "luxe" on peut utiliser "Or", pour créer "carte Or" "Golden Card, "Pass Platinum", ou encore pour "premier" on peut utiliser "Alpha" pour créer "Alpha Roméo", Pour "intelligent" on peut faire référence à E=MC2 pour créer "Agence MC2"

UTILISER DES MOTS SCIENTIFIQUES POUR QUANTIFIER

Exemple: Hyper, Méga, Terra, Giga, Micro, Nano, pour créer "MegaTechno", "GigaStore", "HyperMarché", "NanoPod", "MicroCar"

7) UTILISEZ DES SUFFIXES OU PREFIXES

L'idée est d'utiliser un suffixe ou un préfixe pour tout ses produits ou une majorité. Ceci permet de créer un lien entre tous les produits et de rappeler la marque. Par exemple les logiciels de gestion de la marque "CIEL" dérivés en plusieurs noms utilisant CIEL en préfixe pour tous les produits, CIEL Compta, CIEL Paye, CIEL Devis, CIEL Solution... Autre exemple, la société de plugin audio OHMFORCE (que j'adore) qui dérive tous ses plugins en suffixe ou préfixe OHM, Ohmicide, OhmBoyz, Frohmage, Predatohm, Mobilohm, Hematohm, Ohmygod, Symptohm...

L'avantage est que cela crée une cohérence forte entre les produits et permet de facilité la mémorisation de la marque.
L'inconvénient est que lorsqu'un produit à une mauvaise réputation, celle-ci se propage sur les autres produits, mais le contraire est tout aussi vrai.

On peut le faire avec n'importe quoi, un nom, un mot réel ou inventé, il n'y a aucune limite.

8) REPRENEZ LE CONCEPT D'UNE MARQUE ETRANGERE

L'idée est de s'inspirer du concept de fabrication d'un nom d'une marque en langue étrangère pour l'adapter à la langue que l'on souhaite.
Par exemple: "whatsup" -> "Quoideneuf", "QuadNeuf", "Quad9" ou encore "Lovashoes" -> "Chaussamour"

9) COPIEZ, RESSEMBLEZ

Tout est dans le titre, copier un concurrent, ressembler au leader du marché. Techniquement cela peut être une bonne idée tant que l'on cherche à prendre le meilleur pour y rajouter sa touche personnelle. Evidemment tout ce qui touche le leader, touchent ceux qui le copient, en bien comme en mal.
Par exemple, le magasine "Voici" et l'autre magasine "Voila".
Néanmoins, il faut faire très attention, car il est clair que l'on est a deux doigts pour ne pas dire complétement dans la création d'un parasitisme ou d'une contrefaçon.
De plus, certains clients pourraient s'adresser à vous en pensant s'adresser à celui que vous avez copié. Si vous trouvez ça bien, il serait grand temps de vous remettre en question sur votre honnêteté.

Normalement, avec ce tutoriel, vous ne devrez pas avoir besoin de cette technique qui en réalité est plus une stratégie commerciale, qu'une stratégie marketing.

COMMENT CHOISIR LES NOMS
QUI CORRESPONDENT LE MIEUX A SON PROJET ?

Encore un petit effort, le plus dur est fait, à ce stade vous devez avoir créé une dizaine de noms, et il possible qu'au fil de votre création, vous vous soyez un peu écarté de votre objectif principal. C'est pourquoi vous devez vous poser des questions précises pour chaque nom de votre liste afin de faire ressortir ou d'exclure ceux qui sont les plus adaptés pour votre projet.

Est-ce que je pourrai moi ou mon entreprise, grandir, évoluer avec ce nom ? Est-ce que dans 10 ans, ce nom me conviendra encore ?

Est-il vraiment intéressant pour un deejay de s'appeler "Dj Mike Anderson" s'il envisage de devenir producteur, dans ce cas le nom "Mike Anderson" ne le limiterait pas à la fonction de "Dj" pour toute sa carrière et serait bien plus approprié.

Un groupe de rock composé de jeunes artistes aurait-il intérêt de s'appeler "les ados enragés" si 3 ans plus tard, plus aucun membre du groupe n'est adolescent. Si, le projet est prévu de s'arrêter avec l'adolescence des membres du groupe, pourquoi pas, c'est même une bonne idée, mais si ce n'est pas le cas, cela risque de devenir compliqué s'ils veulent avoir une image plus adulte.

Est-ce que ce nom est cohérent avec mon projet ?

Est-ce que l'entreprise "Boulanger" à fait un bon choix de nom pour vendre de l'électroménager et du multimédia ? Même si cette entreprise est peut être connue en France, moi personnellement son nom m'a toujours rebuté. Ce nom vient des deux frères fondateurs de l'entreprise, Bernard et Gustave Boulanger. Mais est-ce vraiment judicieux ? Certainement pas. Si vous vous appelé Robert Saignant, vous comprendrez qu'il ne serait peut être pas intelligent de choisir "Saignant" comme nom pour une entreprise de restaurant végétarien.

Est-ce que ce nom peut résister dans le temps ?

Est-ce que le nom n'est pas rattaché à une mode, qui serait condamné à mourir avec celle-ci ? Par exemple, l'expression "Swag" en France est devenu extrêmement ringard, et sans doute même pour une partie des fans de Nabilla. Ou encore "Tektonik", un dj qui aurait choisi ce nom de scène aura non seulement beaucoup de mal à se faire reconnaitre dans un autre style, mais gardera avec lui une période dépassé de la musique. Excepté si c'est en connaissance de cause. Par exemple un groupe qui ferait du "rockabilly" aurait lui raison de s'appeler "Rockabilly et ses potes".

Est-ce que ce nom est facile à écrire, prononcer et mémoriser ?

Un bon nom doit être facile à retenir, prononcer et écrire, si par exemple je vous dit "Nos Reseaux Sociaux", et que votre marque s'écrit "NosRezoSocio", il a de fortes chances que des personnes pensent à NO RESEAUX SOCIAUX (ce qui est très embêtant) ou encore, NOREZOSOCIO, NORESOSOCIO etc...
Si vous êtes sur de votre nom, pour régler ce problème vous devrez acheter différents noms de domaines que de possibilités d'écriture.

Est-ce que ce nom est compréhensible et lisible par ceux que l'on souhaite ?

Si votre projet a pour objectif de représenter une région française, il est normale que la langue de ce nom corresponde avec celle-ci. Par contre, si vous espérez vous étendre à l'international, il est possible que l'entreprise "les petites bigouden" est quelques problèmes pour se répandre à l'étranger.

Est-ce que ce nom représente une histoire que je suis prêt à assumer entièrement ?

Dans le cas où le nom fait référence à un événement ou une personnalité historique, il faut se poser la question si l'on connait parfaitement l'histoire qu'il implique et si l'on est prêt à l'assumer entièrement. Par exemple, si "Waterloo" fait partie de votre nom, vous devez bien connaitre le contexte historique de la bataille de Waterloo et sans doute aussi vous attendre à une résistance de certain Français.

A quoi fait penser mon nom en premier à une personne qui n'est pas au courant de mon projet ?

Si je demande à une personne ce qu'elle pense du nom "Les Manuelles" pour une société de bricolage à domicile, et qu'elle me répond : "Ah... Emmanuelle !!! le film érotique, oui je connais..." Peut-être, que le nom n'est pas vraiment adapté pour cet activité. D'autant plus si plusieurs personnes questionnées répondent la même chose.

En fonction de toutes ses questions, vous pouvez classer par ordre d'efficacité et de préférence les 3 à 5 noms restants pour enfin passer à la dernière étape, vérifier si d'autres sociétés ou personnes utilisent déjà ces noms, choisir la marque exploitable, puis procéder à une stratégie de protection de votre marque qui devra quoi qu'il arrive se concrétiser par le dépôt de votre au marque à l'Institut National de La Propriété Industrielle (INPI).

 

Articles en relation

Partager cet article

Voir ou cacher les commentaires et questions réponses (11)
Sam Oht

13/05/2016 18:56:58

Bonjour Andy,

D'abord merci et félicitations pour vos vidéos, c'est TOP !
J'aurais 1 ou 2 questions concernant les marques et noms d'artistes/labels.

Est-il possible en passsant par Imusician (pour Beatport) de prendre comme nom de Label un nom autre que le notre, un nom qui existe déjà mais dans un autre domaine, ex pour ma part je voudrais prendre un nom d'un personnage du livre de la jungle avec records derrière (Clin d'oeil à ma copine...) Rien est apparemment enregistré avec le nom complet sur les sites que tu as mis à dispo, penses tu que c'est faisable sans soucis avec Disney lol ?

Ensuite, puis je créer mon Logo de Label sur des sites payant du style FreeLogoService avec des images qu'il fournissent et mes texte sans aucun soucis pour l'integrer sur les sites (enfin en les mettant a dispo sur Imusician pour qu'ils les envoi a Beatport et autres) ?

Dernières questions, y-a t-il des droits d'auteurs sur les séquenceurs à boucle etc achetés dans le commerce ? Genre quand on utilise les sons fournit avec le soft ? Ex, je crée un morceau avec les sons intégrés à la banque de sons du séquenceurs (Cubasse, FLS, Magix...) et mon morceau sonne bien, je peux le vendre en passant par des distributeurs sur Beatport, Itunes, etc... ? Aucun soucis a ce niveau, il ne faut pas créer de A à Z ses sons pour vendre et être propriétaire rassures moi ?

Merci d'avance pour tes réponses !

Tom

Merci Sam pour tes encouragements, je suis heureux de savoir que mon travail est apprécié !

Pour répondre à ta première question,
Si tu as bien cherché comme je le préconise dans le tutoriel, et bien normalement il ne devrait pas de soucis, mais je fais un petit rappel pour être bien sur que tout a été bien vérifié, si ton nom de label désiré est par exemple : PUMBA RECORDS, commence par vérifier sur google, en tapant PUMBA RECORDS et voir si ce nom est déjà exploité, s'il n'y a rien, c'est bien parti.

Ensuite tu vas sur la section recherche du site de l'INPI, et tu commence par chercher PUMBA RECORDS, il y a peu de chance qu'il y est quelque chose MAIS il faut continuer, ENSUITE tu dois vérifier sans RECORDS, juste PUMBA. Et là il doit y avoir 2 ou 3 trucs, Pour les résultats qu'il y a, tu dois vérifier que les marques ne sont pas enregistrées avec les CLASSES correspondant à l'EDITION MUSICALE et tout autre chose que tu voudrais faire. Si ce n'est pas le cas, c'est presque fini.
POUR FINIR, tu dois recommencer l'opération avec une écriture différente par exemple POUMBA etc... S'il n'y a rien et bien c'est le moment de déposer ta marque. En tout cas à ce stade tu peux l'exploiter sans problème en FRANCE. Pour l'international, il faut faire pareil mais au lieu d'aller sur l'INPI il faut aller sur L'OMPI.

Sans doute l'as tu déjà regardé, mais tout ce que je te dis ici fait parti de ce tutoriel :
http://www.andymacdoor.com/fr/blog/marque-comment-verifier-et-proteger-son-nom-d-artiste-de-label-et-d-entreprise-n36?preview=02af7ba7b38f715c0b99d8924ddeb1ec

Pour répondre à ta deuxième question, concernant le logo,
là c'est beaucoup plus compliqué, les siteweb comme FreeLogoService te propose de fabriquer un logo, mais ne s'occupe aucunement de vérifier si celui ci ressemble à un logo déjà existant. Pour s'assurer qu'il n'est pas déjà existant ou ressemblant à un autre, il faut faire une demande de recherche à l'INPI, et cela coûte très très cher. Et le pire, c'est qu'ils ne s'engagent même pas dans leur résultat.
Bref, c'est pas simple, mais bon il ne faut pas oublier que le logo ne doit pas ressembler à un autre d'une marque similaire avec les mêmes classes et que celui-ci ne doit pas PRETER CONFUSION avec une autre marque, même si celle-ci n'est pas de la même classe.
PERSONNELLEMENT je conseil de vraiment faire un logo soit-même pour avoir quelque chose de vraiment UNIQUE.

Pour ta dernière question,
OUI tu as complètement le droit moral et patrimonial sur une oeuvre réalisée avec des samples disponibles dans les banques de sons des logiciels d'édition musicale. C'est le principe même de la banque de sons !!!

Sam Oht

15/05/2016 20:38:01

Super !

un grand merci pour tes réponses très détaillées rapide, ainsi que ta disponibilité ;-)

@ bientôt bonne continuation !

Sam

Sam Oht

07/06/2016 14:42:50

Salut Andy !

Je reviens vers toi concernant ma dernière question (utilisation commerciale des sons et des boucles des séquenceurs)
Je viens de lire sur le site fabricant du séquenceur (Magix) un truc qui me chiffonne, apparemment on ne pourrait pas vendre des tracks crées avec les sons et boucles fournit avec leur séquenceurs sans acheter une licence etc... ARNAQUE ?

Merci de ton retour ;-) Voiçi le texte et lien :

http://magazine.magix.com/fr/utilisation-commerciale-des-sons/

Suis-je autorisé à diffuser sur Internet des chansons créées avec les sons et les boucles de Music Maker ?

Voici la règle : vos compositions personnelles contenant des boucles et des sons de Music Maker/Music Maker Jam peuvent être téléchargées sur Soundcloud, Youtube, et d’autres portails tant qu’elles ne sont pas utilisées à des fins commerciales.

En clair : MAGIX ne dispose d’aucun droit sur vos compositions. Les droits d’auteur vous appartiennent. Seuls les sons et les boucles sont protégés par copyright.

Pourquoi dois-je payer l’utilisation commerciale des chansons que je compose moi-même ?

Il est peut-être difficile de comprendre ceci à première vue : pourquoi devriez-vous payer une somme supplémentaire pour la publication de vos chansons, auxquelles vous avez consacré beaucoup de temps, d’efforts et tout votre talent ? Surtout lorsqu’une piste commence à intéresser les stations de radio et vous permet de toucher un plus grand nombre d’auditeurs tout en gagnant un peu d’argent. Que vous souhaitiez vendre vos chansons sous forme de CD ou utiliser vos compositions pour un film, qui sera vendu ultérieurement sur DVD, vous devez acquérir une licence audio professionnelle MAGIX.

La raison : le principe de fonctionnement de Music Maker et de Music Maker Jam repose sur les sons et les boucles qu’ils contiennent. Ceux-ci ont été développés et enregistrés par des musiciens professionnels exclusivement pour nous dans les studios MAGIX. Par conséquent, des droits d’auteurs qui protègent la propriété intellectuelle interviennent. Les boucles et les sons restent la propriété de MAGIX, mais peuvent être utilisés à des fins commerciales, en échange du paiement des frais de licence. Nous souhaitons cependant partager le bonheur de créer de la musique avec le plus grand nombre de personnes, et c’est pourquoi l’achat du logiciel seul vous donne le droit de les utiliser à des fins non commerciales. Sans quoi nous devrions proposer ces produits à des prix bien plus élevés.

Cela signifie que si vous souhaitez utiliser les sons et les boucles de Music Maker (Jam), vous devez obtenir l’accord de MAGIX. Afin de faciliter ce processus, nous avons mis en ligne des licences audio professionnelles pour les utilisations commerciales simples à acquérir.

Remarque : l’utilisation commerciale comprend les chansons ainsi créées intégrées aux vidéos publiées sur Youtube contre une compensation financière, par exemple lorsqu’une publicité s’y affiche et vous rapporte de l’argent. Même dans ce cas, vous devez être en possession d’une licence audio professionnelle MAGIX.

Où puis-je acquérir les licences correspondantes ?

Les licences audio professionnelles pour les utilisations commerciales des sons se trouvent sur notre marché en ligne Catooh .

Vous pourrez faire votre choix entre les trois variantes : « Standard », « Avancé », et « Illimité ».

Les conditions de licence dépendent du nombre de téléchargements, d’apparitions dans les pages web, de diffusions télévisuelles et radiophoniques, ainsi que du nombre des reproductions. Vous pouvez sélectionner votre licence selon votre but et en fonction du nombre de personnes ayant accès à votre chanson.

WAOUH !!! Alors là tu m'en apprends une belle !!!

Et bien, effectivement en ce qui concerne les produits MAGIX, apparemment les boucles et banques sont soumises à une licence spéciale à acheter pour pouvoir commercialiser des musiques qui auraient été créées avec.

Arnaque ? Ca y ressemble beaucoup, car en ce qui concerne GARAGE BAND, LOGIC PRO, ABLETON LIVE par exemple... Aucune licence n'est requise en plus de l'achat du logiciel pour pouvoir commercialiser une musique qui contient des sons issus des banques de ces logiciels.

J'avoue être absolument surpris, d'autant plus que je connais 2 ou 3 personnes qui travaillent sur SAMPLITUDE de MAGIX et que j'ai bien l'impression qu'ils ne sont absolument pas au courant de cette obligation d'achat de licence !

En tout cas je te remercie vraiment pour ce partage d'informations !!!
Je suis actuellement en plein travail de rédaction de tutoriels pour expliquer le droit d'auteur, des artistes interprètes et des producteurs, mais aussi le rôle de la SACEM, de la SCAM, de la SPEDIDAM, de l'ADAMI de la SPPF et j'en passe...
Le point que tu relèves concernant les banques de sons est très intéressant, et du coup je compte bien faire des recherches quand j'aurai fini avec les tutos précédent pour en faire des articles détaillés.

En tout cas Merci encore pour cette info très intéressante !!!

Sam Oht

27/07/2016 15:29:04

De rien !
Pas de news de ton côté a ce sujet ?
Je suis un peu dégouté car j'ai 2 titres que j'ai fais avec Magix avec des sons crées, et avec leur banque de sons et j'aimerais les mettre en vente en passant par Imusician, avec auto label ect... Mais depuis que j'ai vu ce texte je suis hésitant, comment pourrons-t-ils voir si j'ai utilisé des sons qui leur appartient dans mes tracks ?
Merci

Salut !!!
De mon coté j'ai pris un mois de retard sur mes activités, car j'ai déménagé entre temps, entre l'installation d'internet et du studio, 1 mois c'est écoulé.

Pour répondre à ta question et bien il est clair qu'ils pourront s'en apercevoir comme n'importe quelle autre personne, c'est à dire le jour où ton son passe à la radio, à la Tv ou explose sur youtube. Autrement dit ce type de licence est un moyen très efficace qu'ils ont choisi pour placer leurs "billes" sur des compositions dans l'attente qu'une d'entre elle rencontre un gros succès et par conséquent permettent de récolter une part du gateau.

Si tu n'est pas connu et que tu n'arrives pas à percer, ce que je ne te souhaite évidemment pas, tu ne risques rien.
En vérité je te souhaite d'avoir des problèmes avec eux, car cela voudra dire que tu auras réussi lol
Ce jour là évidemment, tu n'aura pas d'autre choix que de te plier à leur licence que tu as malheureusement validé.

Mais bon, c'est comme ça que l'on apprends. Je pense que tu sais ce qui te reste à faire ... Utiliser d'autres banques sons pour tes prochaines productions.

Julian

30/09/2016 20:11:21

Bonjour,
Un grand merci pour votre tuto. Beaucoup de super conseils, techniques, mises en garde, c'était top.
En fait voilà, mes activités , c'est surtout le chant et je m'accompagne au piano. Je fais surtout des chansons à émotions, plutôt "à voix", des balades, love songs, gospel, Lionel Richie, etc...Je suis ténor léger mais j'ai une certaine profondeur de crooner.
Je suis auteur compositeur, pas encore à la sacem (galère d'obtenir les attestations). Je chante en français, anglais, italien, espagnol, chinois, bientôt en coréen (que je sais lire et écrire), je lis le russe aussi, et aussi en allemand.
J'aurais envie de m'exporter à l'étranger.

Depuis 2 ans, j'avais mis 20 vidéos en ligne (19 reprises (avec 3 morceaux uniquement piano), 1 composition, sur youtube.
Comme vous le savez, youtube fait partie du groupe GOOGLE. Et quand on donne un nom à une chaîne de vidéos sur youtube, c'est tout le compte google qui est appelé comme ça...Mon adresse gmail, celle que je donne sur mes CV pour trouver du boulot (hôte d'accueil en entreprise) comportait la même appellation que ma chaîne...C'est pourquoi, j'ai dû changer le nom de ma chaîne en donnant mon vrai nom et prénom.

MAIS, il m'arrivait assez régulièrement de commenter des vidéos youtube, d'émissions, de talk-shows aux usa ou d'autres types de vidéos en tout genre.

En fait, tout ça me posait un problème de confidentialité. Si vous tapiez mon nom prénom sur google, vous aviez toutes mes vidéos (diffusées dans quasi 140 pays), d'autres sites étrangers qui ont utilisé mes liens youtube, sans que je leur ai donné l'accord, et tout ça , toujours avec mon vrai nom...
Bref, de fil en aiguille, j'ai décidé de supprimer ma chaîne youtube, avec toutes mes vidéos, à la grande déception de ma famille et amis, sociétés à l'étranger, contacts, etc....

Maintenant, je voudrais reprendre une activité youtube, avec un nom de scène différent, afin de respecter ma vie privée, pouvoir commenter des vidéos youtube librement de manière anonyme, et toujours mettre des vidéos en ligne.
J'avais pensé créer 2 chaînes youtube en fait : Une avec mon vrai nom où je mettrais des compos uniquement. Cette chaîne aurait pour compte google, le même que mon adresse gmail de mes CVs. Puis une 2ème chaîne avec un pseudonyme, pour mes vidéos de reprises ET pouvoir commenter d'autres vidéos....

Tout ça est très compliqué !! Encore plus compliqué depuis que Google a regroupé tous les comptes (youtube, google+, gmail, etc...) et d'autant plus qu'on ne peut pas rechanger de nom de chaîne, nom de compte google, à moins d'attendre 3 mois....

J'aurais besoin de vos conseils : Je pense que je ne dois pas utiliser mon adresse gmail (prénom.nom@gmail.com) pour ma chaîne youtube parce que c'est celle marquée sur mes CV.
L'idéal serait que je créé plusieurs adresses mail (là aussi, vous savez quel service fiable de messagerie je pourrais utiliser ? surtout pas yahoo, gmail, et tous ces "Grands"....
Et pour mes vidéos/commentaires youtube, avoir 2 chaînes différentes, avec donc 2 adresses mail différentes.

Au sujet du nom de scène/pseudonyme, j'ai trouvé une appellation, avec un prénom anglosaxon, un o' et un prénom anglosaxon , et il y a un jeu de mot, et ça me fait rire du coup. Mais je pense pas que ça évoque un chanteur, pianiste, musicien...dans l'appellation...
Et je ne veux pas avoir un pseudonyme style Julian Singer , ou autres appellations avec un nom en référence à mes activités artistiques...
à un moment j'avais trouvé LoveSinger mais là, je ne vous dis pas les clichés !! ou tous mes potes qui m'appelaient Julio Iglesias ^_^

Puis, à mon vrai nom/prénom j'avais accolé VoiceForLove (The Voice For Love était déjà pris) puis ensuite VFL etc...

Donc, comment faire quand on est artiste chanteur musicien et qu'on ne veut pas mettre son vrai nom ?
Comment faire pour regrouper en un seul nom, le fait que je chante en plusieurs langues , dont des langues asiatiques.
Ma prof de chant pense que mon style serait vraiment les comédies musicales, parce que je peux mes interprétations sont théâtrales.
Plutôt style Josh Groban, Mike Brant, Andrea Bocelli, Il Divo, The Platters. Tom Jones (ses anciennes Love Songs)
Je ne corresponds pas du tout aux "Produits actuels" de la musique. Même si les jeunes ados aiment ma voix. Ma cible, plutôt la vingtaine, trentaine, quarantaine, cinquantaine, soixantaine, 70 ans, et 80 ans. Plus clientèle de croisière par exemple, Cabaret, Music Hall, etc..

Je prendrais vraiment mon pied, à chanter dans les théâtres, des airs de comédies musicales, style West Side Story, (la chanson Maria) je prendrais vraiment mon pied à interpréter théâtralement une chanson. Tomber à genoux et chanter une magnifique chanson pour déclarer ma flamme à la femme que j'aime.

Comment regrouper tout ça dans un nom de scène ?

Sorry pour la longueur.
Je vous souhaite tout le meilleur.
Merci encore.

Et bien, c'est un sacré post !
En tout cas je vous remercie pour l'intérêt que vous portez à mon travail et vos encouragements.
Maintenant je vais tenter de répondre à vos questions dans l'ordre :
Vous dîtes :


L'idéal serait que je créé plusieurs adresses mail (là aussi, vous savez quel service fiable de messagerie je pourrais utiliser ? surtout pas yahoo, gmail, et tous ces "Grands".... 
Et pour mes vidéos/commentaires youtube, avoir 2 chaînes différentes, avec donc 2 adresses mail différentes.


Effectivement yahoo n'est pas vraiment le meilleur type de compte mail, surtout à cause des publicité interne et la lenteur de l'accès au service.
Gmail par contre et bien plus rapide et très facilement accessible par téléphone ou ordinateur. Cela dit si vous souhaitez une solution super pro le mieux est d'attacher un compte mail à une adresse de nom de domaine par exemple : contact@andymacdoor.com
Pour cela il faut évidemment avoir un nom de domaine et payer un service mail attaché au nom de domaine.
Personnellement je recommande ovh.com pour cela. Ovh et l'un des plus gros hébergeurs au monde et est une entreprise française. Pour information, Ovh a même hébergé le fameux site Wikileaks, c'est dire... Bref, une fois que vous aurez trouvé votre nom, vous pourrez acheter le nom de domaine chez Ovh, ainsi ovh vous offre un hébergement gratuit de 10mo avec votre nom de domaine et 1 adresse email attachée à ce nom de domaine d'une capacité de stockage de 5go, ce qui en fait la meilleure offre du marché. 


Au sujet du nom de scène/pseudonyme, j'ai trouvé une appellation, avec un prénom anglosaxon, un o' et un prénom anglosaxon , et il y a un jeu de mot, et ça me fait rire du coup. Mais je pense pas que ça évoque un chanteur, pianiste, musicien...dans l'appellation... 


Si vous pensez à un nom du type O'Connor, je vous le déconseille fortement, car les apostrophes ne sont pas reconnu dans les noms de domaine et une grande majorité de formulaire informatique. Mieux vaut s'en passer !


Et je ne veux pas avoir un pseudonyme style Julian Singer, ou autres appellations avec un nom en référence à mes activités artistiques... 
à un moment j'avais trouvé LoveSinger mais là, je ne vous dis pas les clichés !! ou tous mes potes qui m'appelaient Julio Iglesias ^_^ Puis, à mon vrai nom/prénom j'avais accolé VoiceForLove (The Voice For Love était déjà pris) puis ensuite VFL etc...
Donc, comment faire quand on est artiste chanteur musicien et qu'on ne veut pas mettre son vrai nom ? 


Effectivement se ne serait pas génial pour un artiste complet comme vous.
Disons que les noms construits avec cette méthode sont efficaces lorsque l'on veut mettre en avant des caractéristiques précises.


Je pense que pour vous un pseudo de type "Prénom et Nom" serait parfait.
Car c'est vous qui construirez la valeur de ces faux noms et prénoms.
Il faut que vous compreniez bien que le nom aura l'image que vous lui donnez, que vous construirez.
Par exemple : la chaîne d'hôtels "HILTON" vient du nom de famille du bâtisseur de l'entreprise, cette marque HILTON a porté au fur et à mesure une image de luxe parce qu'elle représentait des hôtels de luxe. MAIS aujourd'hui HILTON représente une image complètement différente depuis que "Paris Hilton" est devenue une célébrité un peu ... enfin vous voyez ce que je veux dire.
Dans votre cas, c'est vous qui construirez la valeur de votre nom !
Aussi, pour vous aidez à choisir, pensez plutôt à qui vous vous adressez, ou voulez vous adresser, par exemple Johny Hallyday à choisi ce pseudo dans l'objectif de donner une image d'artiste venant des USA.
Vous êtes le seul à pouvoir décider et choisir ce qui vous convient, identifiez votre cible et vous trouverez le prénom et le nom (pseudo) qu'il vous faut. Sans oublier que c'est vous qui donnerez la valeur à ce pseudo.
Et surtout, n'oubliez pas de vérifier que ce nom et disponible en nom de domaine .com, .fr ou autre.

laeti

19/06/2017 22:38:58

Bonjour Andy,
Merci pour ce tutoriel très éclairant!
J'ai créé une asso où je suis secrétaire et prof benevole (pour l'instant).
J'ai décliné 3 chorales musiques actuelles pour septembre 2017 avec un logo pop art (fond à pois et bouches colorées chantantes)
- "Happy voices, la chorale"
- "Happy voices, la chorale Kids"
- "Happy voices, la chorale Family"
avec en bas" Laetitia Mosca chef de choeur et coach vocal".
Mon slogan est "la chorale tous niveaux de chant au répertoire actuel et intemporel, pop rock soul."
j'ai un compte facebook et des flyers à ce nom.
Un trio de gospel professionnel existe en tant que "happy voices" et je viens d 'apprendre que le nom est déposé en copyright!!!
dois je cesser d'utiliser "happy voices" ou puis je deposer "happy voices la chorale" ou "Happy voices la chorale Laetitia Mosca".??

Je suis un peu fébrile et en attente de ta réponse!
Dommage de ne pas t 'avoir lu plus tot!

j'ai fait moult brain storming et j'ai des soluces de replis comme "Laeti voices" ou " pop n soul voices"...
multithanks
Laeti

Bonjour Laeti !
Effectivement, trouver un nom n'est pas une chose simple, car les premières idées que l'on a sont souvent déjà prises par un autre.
En ce qui te concerne, l'idée de "Happy Voices" est évidemment bonne et évidemment déjà prise et déjà bien utilisée.
Je te conseille donc vivement d'abandonner "Happy Voices", car il sera très difficile pour toi d'apparaitre en premier dans les moteurs de recherches. Il y a un grand risque de confusion auprès du public.
Le mieux est effectivement de se rabattre sur une idée "originale" comme "Laeti Voices", plutôt que "pop n soul voices" qui est beaucoup trop "générique".
N'oublie pas que c'est toi qui donnera l'ampleur au nom par ce que le nom incarnera par tes actions, ton travail. Et non le contraire.
Le nom "BMW" n'évoque rien en lui même, c'est le travail des ingénieur en automobile qui a fait que ce nom est devenu un synonyme de fiabilité.
Tout comme "Franck Provost" qui pourrait très bien être un boucher au lieu d'un coiffeur, mais grace au travail, tout le monde sait bien qu'il n'est pas boucher.

Bref, n'est pas peur de faire plus original pour que justement il n'y ai aucun risque de confusion lorsque l'on évoque ton nom et que par conséquent, on pense bien à ton travail plutôt qu'à celui d'un autre.

LAETI VOICES joue sur le prénom, le prénom fait plus accessible.
MOSCA VOICE joue sur le nom, le nom fait plus sérieux.

Evidemment c'est subjectif, c'est un exemple de reflexion.

Et pourquoi pas en français ?
LES VOIX DU BONHEUR au lieu de HAPPY VOICES ?

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Posez une question ou proposez un commentaire à propos de cet article

2012-2017 Copyright © AndyMacDoor™ All rights reserved